La fixation de l’échelle à crinoline, une étape à ne pas négliger !

Les métalleries mettent à votre disposition un large choix d’équipements pour les bâtiments de votre entreprise, telles que des escaliers métalliques, des passerelles, des garde-corps ou encore des échelles à crinoline… Cependant après la conception, l’assemblage et la fixation de ces équipements est, la plupart du temps, confié au client car elle ne nécessite pas de savoir-faire particulier.

En complément de la notice de pose qui vous est fournie avec vos produits, nous vous proposons donc des informations supplémentaires sur la fixation d’une échelle à crinoline, tant sur la procédure en elle-même que sur les spécificités liées au support.

La fixation de l’échelle à crinoline dépend des caractéristiques du support

Les échelles à crinoline sont généralement composées en acier, en aluminium, en inox ou en fibre de verre. Avant le choix de l’échelle et sa fixation il faut donc s’intéresser à la nature du support qui accueillera le nouvel équipement, c’est-à-dire la nature et le bardage du bâtiment ou des machines.

Cette première réflexion permettra de déterminer le poids que pourra supporter le support (poids de l’échelle + poids du/des utilisateurs + poids du matériel transporté via l’équipement) mais aussi le type de fixation qui devra être utilisé pour garantir la sécurité et la durabilité de la structure métallique.

Selon votre situation vous devrez ainsi choisir entre :

  • Des pattes fixes : patte standard, patte à sceller, patte courte ;
  • Des pattes réglables : patte réglable, console courte, console longue ;
  • Des fixations spéciales : plaques bardage.

La fixation d’une échelle à crinoline, une procédure à 4 étapes

L’étape 1 : Elle consiste à installer les pattes de fixation tous les 2 mètres, sur la surface du bâtiment ou de la machine.

L’étape 2 : Il faut ensuite assembler les éléments principaux de de la crinoline, c’est-à-dire l’échelle, les filants et les arceaux (tous les 1,5m).

L’étape 3 : Vous devez à présent sceller l’échelle aux fixations préalablement posées.

L’étape 4 : En fonction de l’aménagement que vous avez choisi, il ne vous reste plus qu’à placer les pièces additionnelles (portillon, paliers, porte de condamnation, trappe de fermeture …).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *